[Lis] Dakota Born, Debbie Macomber

 
Dakota Born (ou… Secrets et Mensonges en français, quelle traduction minable!) est le second roman de Debbie Macomber que je découvre… Enfin, tout dépend de la façon dont on compte, puisqu’en vérité, j’ai déjà dévoré les trois premiers tomes de la série Blossom Street du même auteur.

Appelons un chat un chat, ces bouquins ne s’apparentent pas à la littérature avec un L majuscule. Pour tout vous dire, ils sont publiés par Harlequin (et oui, j’assume!).

Cependant, quitte à faire voler en éclats une idée reçue, si ces livres sont effectivement sentimentaux, ils ont le mérite d’être réellement divertissants, agréables, correctement rédigés et franchement addictifs ! Après le premier Blossom Street, j’avais la certitude de ne pas laisser tomber la saga avant le dernier volume… En sera-t-il de même pour la série « Dakota » ?

Buffalo Valley, Dakota du Nord. A vingt-six ans, Lindsay Snyder a l’impression d’être au point mort, dans sa carrière comme dans sa vie privée. Un retour aux sources lui semble salutaire et, tout naturellement, elle se tourne vers la petite ville où elle a laissé tant de souvenirs d’enfance, des secrets aussi – que cachait donc sa grand-mère, en cette nuit lointaine, derrière une brique de la cheminée ?


Les parfums de son enfance l’environnent tandis que Lindsay reprend pied dans Buffalo Valley où bien des changements sont pourtant survenus : boutiques fermées, façades vieillies, quartiers désertés… Quelques résidents, heureusement, se démènent avec enthousiasme pour sauver la petite ville. Et Lindsay est la première surprise de devenir l’une des leurs. Sa décision de rester va donner un souffle nouveau à Buffalo Valley. De même qu’à sa propre vie, puisqu’elle comprend que ce retour en arrière est aussi pour elle un vrai pari sur l’avenir…

J’ai apprécié de retrouver les éléments fétiches de l’écriture de Debbie Macomber : un petit quartier chaleureux, une héroïne pleine de dynamisme et jamais à court de projets, des personnages masculins torturés, des histoires d’amour compliquées… En me plongeant dans ces romans, je me déconnecte du quotidien. Ils sont dépaysants, apaisants, c’est le remède anti-stress le plus efficace que je connaisse !

Pour en revenir à Dakota Born en particulier, son point fort à mes yeux est le développement des récits secondaires : nous apprenons à connaître l’entièreté de la petite communauté de Buffalo Valley, sans avoir l’impression de négliger notre héroïne ni de survoler grossièrement la ville dans son ensemble. Chaque histoire ne finit pas forcément en happy end, certaines intrigues ne sont pas résolues mais je crois pouvoir compter sur les tomes suivants pour leur apporter un dénouement !

La thématique de l’héritage est traitée de façon intéressante : pour certains, il s’agit d’une terre à cultiver, pour d’autres, il prend la forme d’un secret de famille. La question de la transmission est également mise en valeur dans l’apprentissage scolaire, qui sort quelque peu des sentiers battus…

J’ai d’ailleurs beaucoup apprécié le parcours professionnel de Lindsay, qui se retrouve propulsée du jour au lendemain dans le monde de l’enseignement. Je me suis reconnue dans ses difficultés, son épuisement mais également son enthousiasme et sa volonté d’ouvrir aux élèves le maximum de portes. Ses ateliers du vendredi après-midi m’ont donné plein d’idées pour ma future profession !

En conclusion, je vous recommande cent fois de passer outre le vilain titre, la vilaine couverture, et la collection réputée archi-fleur bleue et de vous évader grâce à Debbie Macomber ! Vous m’en direz des nouvelles !

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s