[Lis] La sorcière rousse, Francis Scott Fitzgerald

 
Un amant éconduit a offert à la ravissante Evie Piper  » un présent aussi dur, aussi beau, aussi vide, aussi transparent  » qu’elle, une coupe en cristal taillé. Mais quelle étrange malédiction pèse sur cette coupe ?

Merlin Grainger, un libraire new yorkais, est envoûté par une jeune femme  » aux cheveux roux ombrés de violet  » qui semble toujours surgir aux moments importants de sa vie pour semer le trouble. Qui est-elle vraiment ? Le fantôme d’une vie rêvée ?

Deux nouvelles tendres et désenchantées dans l’Amérique des années folles.

Toujours heureuse de partir à la découverte d’un nouvel auteur majeur de la littérature américaine, j’ai acheté ce Folio 2 euros afin de me familiariser en douceur avec l’oeuvre de Francis Scott Fitzgerald (FSF pour les intimes, dont je fais désormais partie!). J’avoue, je lis principalement pour me détendre, et l’idée d’un auteur alcoolique dépeignant la déchéance des êtres me causait quelques craintes…

Pourtant, ce recueil m’a séduite dès la première ligne. L’entrée en matière de La coupe de cristal taillé m’a instantanément captivée, et mise sur la voie de la réflexion menée au cours de ces 55 pages quant à la société du vingtième siècle. Il y a un côté très sombre dans cette histoire, avec quelques moments de franche horreur, mais à mes yeux, cela fait partie intégrante du genre de la nouvelle qui doit, en l’équivalent d’un ou deux chapitres de roman, nous surprendre et nous marquer autant qu’en un volume complet.

La seconde nouvelle, qui donne son titre à cette édition Folio, m’a encore davantage enthousiasmée. Le personnage de « Caroline » est tout simplement à couper le souffle : capricieuse, libre, exubérante, elle n’a que faire de l’opinion publique et cherche autant que possible à renverser l’ordre établi. Nous la découvrons à travers les yeux fascinés de Merlin Grainger, qui ne la croisera pas plus de cinq fois dans son existence mais en retirera une leçon de vie bouleversante, bien que tardive…

J’ignore si cette sélection de récits courts est ou non représentative de l’univers de l’écrivain, mais je ne pourrai le confirmer qu’une fois ma lecture de Tendre est la nuit achevée… Je suis tellement sous le charme de cet auteur que ce célèbre titre m’attend déjà dans ma bibliothèque !

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s