[Mange] Pancakes fondantes à la citrouille et au paprika

Hello! J’espère que vous vous portez tous bien malgré les températures qui ne font que chuter. Perso, je suis tout bonnement frigorifiée, mais rien de neuf, je le suis dès que le thermomètre affiche moins de vingt degrés… (Je sais, j’aurais dû rester en Floride, mais l’humidité de l’air ruine mes plus jolies coiffures!)

Ce n’est pourtant pas cela qui va m’empêcher de continuer à profiter des joies de cette belle saison, voilà pourquoi je vous propose cette recette dans l’esprit de Halloween… Découverte hier, cuisinée aujourd’hui!

J’en profite pour remercier son auteur, le Gourmet Végétarien, qui risque de continuer à m’inspirer dans les semaines à venir… Son blog, c’est un peu le mien… en (beaucoup) mieux. Hey, où allez-vous? Revenez!

 

Pour vous faire rester, je vais trouver une belle métaphore…
Que pensez-vous de: « Cette recette, un arc-en-ciel de saveurs »?

 

Ces galettes sont fondantes, pleines de saveurs, d’une facilité déconcertante à préparer… Et pour mes copines weight-watcheuses, elles font à peine 2pp pour une! Bref, un nouveau basique de ma cuisine automnale!Pour 13 pancakes (ça porte bonheur)
Du paprika
160g de farine
55g de fromage râpé (allégé)
700g de citrouille, épluchée, en dés
55g de beurre ou de margarine (allégée)
Bien-sûr, si votre citrouille est plus ou moins grande, faites le calcul et adaptez les quantités!Faites bouillir une casserole d’eau. Ajoutez-y les gros dés de citrouille et laissez cuire pendant 1h20.

Préparez dans un saladier la margarine en morceaux. Ajoutez-y la citrouille cuite, attendez que le beurre fonde et écrasez (avec un presse-purée, dans l’idéal). Ajoutez le fromage, mélangez. Ajoutez la farine, mélangez (avec un peu plus d’énergie, cette fois). N’oubliez pas d’assaisonner: sel, poivre, paprika. Goûtez. C’est déjà délicieux (hey! reposez cette cuiller, je vous vois!).

Faites chauffer une cuiller d’huile dans une poêle… et lancez-vous. Versez une petite louche de pâte (surtout pas trop, sinon ça devient ingérable), laissez bien cuire sur le dessous avant de retourner. Pour éviter que le coeur ne soit cru, aplatissez délicatement la pancake avec votre spatule. La première sera ratée (ou alors vous avez beaucoup de chance), mais vous trouverez vite le truc et vous pourrez le faire les yeux fermés, une main dans le dos. Quoique… je vous le déconseille, c’est dangereux, non?

Elles se mangent aussi bien froides, tièdes, que chaudes, c’est magique et ça va avec tout!
Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s