[Mange] Sablés cacaocacahuètes et Rainbow fudge

Cette semaine, j’ai été prise d’une envie paradoxale: j’avais un besoin fou de tester des nouveautés, tout en m’assurant qu’elles soient impossibles à rater (les échecs en cuisine sont très mauvais pour mon estime perso). Bref, du nouveau qui ressemble à du familier. Logique.

Je l’avoue, je suis une cuisinière exigeante et paresseuse, à la fois. D’ailleurs, deux choses me font détourner le regard d’une recette (il y en a en fait beaucoup plus, mais deux me viennent à l’esprit, là, maintenant): 1. Une liste d’ingrédients interminables et/ou introuvables (ça vous énerve aussi?) 2. Une recette de plus d’une page.

Bref! Je vous propose aujourd’hui deux recettes d’un coup (wouah!)… et elles sont totalement, irrévocablement contradictoires. L’une est light, très peu sucrée, l’autre est un peu riche, presque écoeurante. Ce besoin de rééquilibrer les choses, c’est pathologique non?

Soyons clairs, je destine cette recette aux personnes contrôlant leur alimentation et recherchant un encas sans conséquences. Ces biscuits sont un peu secs, à peine sucrés, ils n’ont rien à voir avec les-meilleurs-cookies-au-monde. Mais ils dépannent en cas de fringale et d’envie chocolatée. Ne soyez pas trop excités à propos du beurre de cacahuètes, on le sent à peine.

Malgré tout, je les aime bien, même si je conseille aux amateurs de sensations fortes de passer leur chemin. J’ai bien envie de les baptiser « Les sablés Victoria Beckham », pour le côté maigre et un peu fade. Et puis non. Ce serait méchant pour les sablés.

Pour 25 petits sablés (même pas 0,5pp pour un)
120g de farine
10g de cacao non sucré (issu du commerce équitable)
Une demi cuiller à café de bicarbonate de soude
45g de margarine (allégée)
15g de beurre de cacahuètes
25g de miel
5ml de sirop d’agave

Mélangez la farine, le bicarbonate et le cacao dans un saladier.
En même temps, faire fondre au micro-ondes, dans un bol, le beurre et le miel. Y versez le sirop d’agave, le miel et le beurre de cacahuètes.
Réunissez les deux préparations dans le premier saladier et mélangez jusqu’à pouvoir former une boule ferme et pas trop sèche. Laissez au frigo pendant une heure.

Préchauffez le four à 180°. Étalez la pâte au rouleau et découpez-y des formes à l’aide d’emporte-pièces. A chaque fois, reformer une boule avec les bords restants et recommencez jusqu’à ne plus avoir assez de pâte pour former un biscuit. Enfournez pendant environ cinq minutes.


Pour environ cent petits caramels (1pp pour un)
Une boîte de lait concentré sucré
450g de chocolat blanc
Une cuiller à soupe de vanille liquide
Des paillettes multicolores (parce que c’est trop mignon)
Et c’est tout!

Faites chauffer au micro-ondes le lait concentré et le chocolat cassé en morceaux. Quand le chocolat est presque entièrement fondu (après environ deux minutes), sortez du micro-ondes et mélangez sans attendre (tout doit se faire très vite pour cette recette qui fige rapidement).

Ajoutez la vanille liquide. Mélangez (vite, vite!). Ajoutez une grosse poignée de paillettes et mélangez… rapidement, bien sûr!

Versez dans votre plus grand moule en silicone (à moins que vous ne vouliez que votre fudge soit épais?), saupoudrez de paillettes (on n’en a jamais assez!) et placez à plat, au frigo.

Une fois le fudge bien figé (comptez au moins une heure), démoulez et découpez selon vos souhaits (j’ai choisi de faire des petits caramels, moins culpabilisants que les grosses barres traditionnelles). Si jamais ça colle, j’ai un plan!

Placez une feuille de papier sulfurisé au fond d’une boîte Tuperware. Déposez-y des caramels sans trop les serrer. Superposez ainsi les épaisseurs en plaçant du papier sulfurisé entre chacune. Placez au congélateur, attendez quelques minutes et… miracle! Ils ne collent plus! Vous pouvez conserver le fudge plusieurs semaines, au frigo.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s