[Lis] Les Battements du coeur, Barbara Wood

Après de dures années d’études à la faculté de médecine, Sondra, Lea et Vicky, trois jeunes femmes brillantes se séparent pour embrasser la carrière dont elles ont toujours rêvé. Du Kenya à la Californie, en passant par Hawaii, chacune d’elles tentera à sa manière de concilier la passion de son métier et l’amour des autres avec les événements de sa vie privée.

 

Voici mon dernier roman de l’année 2011, et quelle jolie découverte!  J’ai vraiment passé un si chouette moment de lecture que j’en ai regretté la brièveté. En effet, en à peine 300 pages, Barbara Wood m’a plongée dans différents univers, tous plus intéressants et exotiques les uns que les autres, portés par des héroïnes fascinantes et déterminées.

 

Le récit commence dans les années 60, lorsque Sondra, Lea et Vicky entament leur cursus universitaire. La faculté de médecine leur est ouverte, mais les préjugés demeurent nombreux et elles doivent lutter quotidiennement contre les a priori sexistes, tout en travaillant d’arrache-pied pour espérer être un jour appelées « Docteur ». J’ai particulièrement aimé cette première partie, où se noue l’amitié indéfectible qui unira les trois héroïnes. Nous les découvrons une à une, ainsi que leurs aspirations et l’origine de leur vocation médicale.

Les parties suivantes couvrent chacune quelques années mais prennent toujours place après une ellipse. Cela donne envie d’avancer dans la lecture, de découvrir ce qui s’est passé pendant ce silence, et de comprendre ce qui a mené les protagonistes à la situation dans laquelle elles se trouvent désormais. Leurs destins, bien que marqués par l’altruisme et la recherche de l’harmonie, leur font emprunter des chemins très différents, mais la complicité et la solidarité finissent toujours par les rassembler en dépit de l’éloignement géographique.

A ce titre-là, j’ai été émerveillée par les descriptions de l’Afrique et d’Hawaii, dont la faune et la flore semblent n’avoir aucun secret pour l’auteur. Sa recherche documentaire en amont se ressent, sans jamais devenir pesante. Par ailleurs, ses conversations avec des femmes médecins lui ont permis de donner une belle profondeur à ses personnages. Les anecdotes de cours théoriques, de dissections ou encore de stages en hôpital présentent un caractère authentique très appréciable.  

La raison de mon engouement pour ce roman en découle tout naturellement. Car, au-delà des valeurs et des descriptions, c’est grâce aux personnages que la magie opère. Sondra, dont la beauté à couper le souffle dissimule les questionnements profonds… Lea, qui vise l’excellence et en paie le prix… Vicky, et sa vie de recluse, sur le point de basculer complètement… Toutes sont attachantes, complexes, inspirantes. Certains personnages secondaires sont également marquants. Je retiendrai en particulier Jonathan Archer, Derry ou encore Arnie.

 

En conclusion, Les battements du coeur est un roman comme je les aime, puisqu’il nous immerge dans des mondes captivants, en compagnie de personnages bien construits. Une très jolie façon de terminer 2011!

 

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s