[Lis] Les Spellman contre-attaquent, Lisa Lutz

Bonjour à tous! J’espère que la semaine a bien débuté pour vous. De mon côté, cela pourrait difficilement aller mieux, si ce n’est que je suis à nouveau un peu en retard dans mes notes de lecture. Il faut dire que j’éprouve toujours des difficultés à commenter une suite, ou une série de romans, de peur de me répéter ou de ne pas trouver grand chose de neuf à dire. Cependant, puisque Les Spellman fait partie de mes sagas favorites, voici mes impressions sur le dernier tome traduit en français.

A l’âge canonique de 32 ans, Izzy Spellman se laisse finalement convaincre de prendre la direction du cabinet de détectives privés familial. La transition ne sera pas de tout repos ! Sa mère tente de la faire chanter pour l’obliger à rompre avec un barman qui ne correspond pas à son standing… Pris au jeu, son enquêteur infiltré comme maître d’hôtel chez un millionnaire ne semble plus pouvoir sortir de son rôle… Henry, flic accro au bio, essaie de l’impliquer dans une amitié un peu forcée… Et comme le pire est toujours sûr dans cette famille de dingues, sa petite soeur Rae, la passionaria de l’erreur judiciaire, risque la prison. Mais quoi qu’il arrive, Izzy restera fidèle à la règle N°1 du code Spellman : éviter tout comportement normal.

Sans surprise, j’ai une fois de plus adoré les aventures de la famille Spellman, au point qu’il m’est d’ailleurs impossible de citer mon personnage préféré! Cela pourrait être Rae, l’ado accro au sucre, toujours pleine de bonnes intentions, mais n’hésitant pas à recourir aux méthodes les plus extrêmes pour se faire entendre. Impossible de ne pas évoquer Isabel, la narratrice, qui, en plus d’être drôle, têtue et perspicace, m’est apparue cette fois vraiment touchante. Mais les Spellman ne seraient pas ce qu’ils sont sans le couple parental, tellement complémentaire, sans le mystérieux David, les hilarants acteurs, Len et Christopher, ou encore l’attachant Henry, un peu perdu dans cette famille complètement folle. Tous ces personnages donnent le sourire, et j’avais réellement hâte de les retrouver, depuis la publication du tome précédent.

Il me semble un peu compliqué d’évoquer l’intrigue (ou plutôt, les intrigues) sans trop vous en dire. J’ai d’ailleurs modifié la quatrième de couverture pour éviter cela. Cependant, je peux vous assurer que, tout comme dans les épisodes précédents, les enquêtes menées par Isabel sont complexes, les évènements familiaux les plus étonnants s’enchaînent, mais que tout prend son sens, dans la cohérence la plus parfaite, lors du dénouement. Les Spellman n’ont rien perdu de leur curiosité ni de leur tempérament envahissant, et leurs moyens de s’épier mutuellement sont toujours plus créatifs!

Humour, mystère, surprises et manigances… Comment pourrais-je ne pas vous recommander une telle série?

Publicités

3 réflexions sur “[Lis] Les Spellman contre-attaquent, Lisa Lutz

    • J’adore Morty moi aussi! L’adaptation ciné m’a l’air d’être au point mort depuis 2009. Quel dommage, cela avait un potentiel fou. Il n’y a qu’à voir Le plan B dont Lisa Lutz est scénariste: à mourir de rire!

  1. Pingback: [Lis] Rien ne va plus chez les Spellman, Lisa Lutz | Mange, lis, aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s