[Aime] Des saumons dans le désert, de Lasse Hallström

salmon-fishing-in-the-yemen03

Bonjour à tous! Entre deux notes littéraires, j’ai décidé aujourd’hui de consacrer un article à un film, reçu grâce à Cinétrafic et qui m’a beaucoup plu, Des saumons dans le désert… Un film qui parle de saumons? Sérieusement? Oui, mais pas seulement!

*

Lorsqu’un richissime cheikh du Yémen se met en tête d’introduire des saumons dans les rivières de son pays, tout le monde pense qu’il s’agit d’une pure folie. Pourtant, entre volontés politiques et coups du destin, une jeune chargée d’affaires, Harriet, et un scientifique, Fred, vont se retrouver obligés de concrétiser ce rêve insensé. Même si le projet est un vrai casse-tête, l’aventure tombe plutôt bien pour Fred et Harriet, dont la vie privée n’est pas au beau fixe… À travers les voyages, les rencontres et les innombrables péripéties que ce programme surréaliste occasionne, tous deux vont découvrir l’existence sous un jour différent. La pêche miraculeuse du cheikh va-t-elle servir d’appât à l’amour ?

*

Si vous lisez régulièrement mes avis ciné, vous savez que ce qui me donne généralement envie de voir ou non un film, c’est son affiche. Et il se trouve justement qu’Ewan McGregor est l’un de mes acteurs favoris, depuis un film que je regardais en boucle quand j’étais ado, A life less ordinary. Ce fut donc un plaisir de le retrouver dans ce rôle de spécialiste de la pêche, qui lui permet de mettre en valeur ses talents comiques, ainsi que son côté vulnérable et touchant.

Salmon Fishing in the Yemen58

Emily Blunt n’est cependant pas en reste, je l’ai trouvée extrêmement convaincante en représentante ultra-professionnelle et ambitieuse, prête à surmonter tous les obstacles pour mettre sur pied le projet dont le cheikh l’a chargée. J’ai aimé qu’elle ne soit pas l’une de ces carriéristes froides et hautaines qu’Hollywood nous sert régulièrement, mais qu’elle s’avère avant tout passionnée par la réalisation de ce rêve incroyable, imaginé par un personnage fantasque auquel elle a fini par s’attacher.

salmon-2

Comme si les choses n’étaient pas suffisamment compliquées, les sentiments s’en mêlent, et à nouveau, même si l’on bascule alors vers la comédie romantique, j’ai trouvé que le scénario ne tombait pas pour autant dans la facilité ou le cliché. L’intrigue ne se retrouve pas reléguée au second plan, il s’établit au contraire un parallèle entre le projet au Yémen et l’histoire d’amour en train de naître: tous deux paraissent impossibles et pourtant

*

Des saumons dans le désert est donc une très jolie découverte, que je vous recommande vivement!

Découvrez aussi plein d’autres films sur Cinetrafic, dans la catégorie film d’amour ainsi que la catégorie film 2011!
*
Publicités

2 réflexions sur “[Aime] Des saumons dans le désert, de Lasse Hallström

  1. J’adore Emily Blunt depuis que je l’ai vu dans Petits meurtre à l’anglaise.
    (D’ailleurs je vais faire un article sur son look très prochainement.). Ewan McGregor est aussi un acteur que j’aime, et de film devrait me plaire à coup sur!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s