[Lis] Swamplandia, Karen Russell

sw

Bonjour à tous! Je suis heureuse de vous retrouver aujourd’hui pour vous parler de Swamplandia de Karen Russell. Je vous en avais déjà touché un mot sur le blog, mais je me devais d’offrir à ce roman l’article complet qu’il mérite.

*

A treize ans, Ava Bigtree a passé toute sa vie à Swamplandia, un parc à thème peuplé d’alligators, que sa famille a créé sur une île des Everglades, au large de la Floride.
Quand la maladie emporte sa mère, l’indomptable vedette du parc, toute la famille plonge dans le chaos. Le père lâche prise, la sœur tombe amoureuse d’un garçon inquiétant, et le grand frère, Kiwi, les abandonne à son tour pour découvrir la vie sur le continent. Alors qu’Ava se lance dans une périlleuse mission à travers les marécages pour sauver les siens et Swamplandia, le lecteur se retrouve plongé dans l’univers luxuriant et magique de Karen Russell, dont l’écriture inventive n’est pas la moindre des qualités.

*

J’ai été incroyablement captivée par ce livre si particulier. Karen Russell est réellement parvenue à créer une atmosphère unique, qui ne m’a fait penser à aucun autre roman. Cette île, ce marécage, ce parc à thème sont aussi extraordinaires que la famille qui y vit. J’ai été fascinée par leur histoire, cette mythologie à laquelle ils consacrent un véritable musée, j’ai été interpellée par leurs liens complexes, la distance qui s’établit entre eux dès la mort de leur mère, pilier du foyer et idole des visiteurs.

En effet, suite à ce moment charnière, leur vie explose, et le parc qui décline entre en écho avec cette famille à la dérive, dont chacun des membres ressent le besoin de prendre le large. Le frère, d’abord, décide d’aller chercher sur le continent ce qui lui manque tellement à Swamplandia: un diplôme et une source de rentrées financières. Son départ est suivi de celui de leur père qui, désinvesti de son rôle, finit par disparaître à la recherche de partenaires professionnels. Mais tout bascule définitivement pour Ava lors de la fugue de sa grande sœur, partie rejoindre son inquiétant petit ami.

Chaque personnage connaît alors une descente des enfers, plus ou moins symbolique, plus ou moins tragique. Et ce roman, qui pouvait jusqu’alors passer pour une lecture légère, divertissante,se teinte alors de tant de profondeur qu’il en devient poignant.

*

Je l’ai déjà écrit, mais j’insiste: cet ouvrage m’a fascinée, à tel point que je l’ai fini d’une traite, tellement j’en attendais le dénouement. J’ai été tour à tour bouleversée par Ava, touchée par Kiwi, intriguée par Osceola. Je vous recommande  donc mille fois cette lecture qui ne devrait pas vous laisser indifférents.

Publicités

3 réflexions sur “[Lis] Swamplandia, Karen Russell

  1. Pingback: [Lis] 2014, le bilan | Mange, lis, aime

  2. Pingback: [Lis] Ce qui était perdu, Catherine O’Flynn | Mange, lis, aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s