[Lis] Petits meurtres à l’étouffée, Noël Balen et Vanessa Barrot – Par le Vert Lisant

lyon

Prenez le « Guide Michelin », le « Gault et Millau », le « Guide du routard », ouvrez aux pages : Lyon. Compulsez, là où cela convient, un livre de recettes de cuisine. Mélangez le tout avec précaution, puis assaisonnez d’un, puis de deux, puis de trois meurtres. Laissez mitonner à petit feu et vous obtenez un livre plaisant, sans prétention et qui ne se prend pas au sérieux.

Le prétexte est que Laure Grenadier, qui préside aux destins d’un magazine gastronomique, part (re)visiter Lyon pour repérer les meilleurs « bouchons ». Elle est suivie, comme son ombre, par un photographe chargé d’illustrer ce reportage. Vous saurez tout, à cette occasion : pourquoi la dénomination « bouchon », pourquoi certains s’appellent « Mère une telle », vous apprendrez que le grand Bocuse a commencé « à la dure » chez  « La mère Brazier » et encore que… et que……

Bien sûr, il y a trois meurtres : des restaurateurs, que Laure connaissait, que l’on trouve assassinés selon le même procédé : assommés, ligotés puis étouffés, la tête enfermée dans un sac, en plastique, hermétiquement fermé.

Mais, d’enquête policière, il n’y en a point, ou si peu : les coupables sont découverts, en fin de livre et en « trois coups de cuillère à pot » . Ils (elles?) ne feront pas de difficultés pour « se mettre à table ». Mais là n’était pas l’essentiel : le but est bien plus celui du plaisir de nous promener dans Lyon et de nous y faire découvrir des « bouchons » réels ou fictifs, des recettes peut-être vraies, et qui vous mettent en appétit d’explorer cette ville et ses bons petits plats, dans des « bouchons » authentiques.

Le livre se lit très agréablement, il est bien écrit ; les deux personnages : Laure Grenadiers et Paco Alvarez, son photographe, sont bien sympathiques. Et tout cela se lit comme l’on mange une gourmandise.

Si vous aimez la gastronomie, voici un livre sans prétention, à peine policier, mais qui vous divertira et vous fera passer quelques heures agréables de lecture. 

*

Merci, cher Vert Lisant!

Publicités

Une réflexion sur “[Lis] Petits meurtres à l’étouffée, Noël Balen et Vanessa Barrot – Par le Vert Lisant

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s