[Lis] Rien ne va plus chez les Spellman, Lisa Lutz

SUTTON-1-articleLarge

Bonjour à tous! J’inaugure la série de mes notes de lecture pour 2015 avec une valeur sûre. C’est en effet avec beaucoup de bonheur que je me suis replongée dans les aventures de la famille Spellman, et le moins que l’on puisse dire est je n’ai pas été déçue!

*

Rien ne va plus chez les Spellman, la dynastie de détectives privés la plus déjantée de San Francisco : Olivia déserte le foyer sous des prétextes obscurs… Albert fait tout pour dissimuler les dossiers dont il a la charge… Rae passe son temps à militer pour la sauvegarde des arbres… Quant à Isabel, hormis son étrange relation avec Henry, on pourrait presque penser qu’elle s’est assagie!
Ce qui n’est pas le cas des enquêtes en cours chez Spellman & Associés, plus délirantes que jamais.

*

Rien ne va plus chez les Spellman  est le cinquième tome de cette géniale série, dont j’ai déjà parlé ici à deux reprises. Et si je regrette quelquefois que les suites souffrent d’un certain essoufflement, nous sommes ici bien loin de ce regrettable cas de figure!

Au contraire, j’ai l’impression d’avoir ressenti mon enthousiasme d’origine pour les Spellman, additionné à la joie des retrouvailles avec ces personnages que j’aime tant. Evidemment, ma préférence va toujours à la narratrice Isabel, trentenaire fonceuse et anticonformiste, sensible sous des dehors caustiques. Rae a, quant à elle, beaucoup grandi, et j’ai trouvé intéressant son besoin de se trouver, à l’écart des adorables mais invasifs Spellman. Si le patriarche est plus discret dans cet épisode, j’ai adoré redécouvrir l’esprit rusé d’Olivia, stratège en chef de la famille.

2.160477

Par ailleurs, je reste admiratrice de l’originalité de la construction: entre les rapports de surveillance, les amusants appendices et les notes de bas de page, Lisa Lutz réussit à créer une identité formelle très forte, que l’on aime retrouver d’un volume à l’autre. Grâce à ce procédé, le lecteur se replonge, dès les premières lignes, dans l’atmosphère propre à la série : impossible, donc, de se retrouver perdu à la lecture d’un nouveau tome, même si on a laissé les Spellman de côté depuis plusieurs mois.

Enfin, je reste séduite par l’art de l’énigme que l’auteur met en place. Alors qu’au point de départ, les différentes enquêtes semblent inextricables, le voile se lève imperceptiblement et les mystères se résolvent un à un, sans laisser de côté les préoccupations personnelles et familiales des personnages.

*

En conclusion, si vous ne connaissez pas encore les Spellman, je ne peux que vous recommander de vous y intéresser au plus vite!

Publicités

Une réflexion sur “[Lis] Rien ne va plus chez les Spellman, Lisa Lutz

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s