[Aime] Fifty shades of Grey – le film

fifty-shades-of-grey

Bonjour à tous! Me voici de retour avec un article cinématographique, exercice auquel je ne me suis plus prêtée depuis trop longtemps. Sans beaucoup d’originalité, j’ai eu envie de vous donner mon avis sur l’adaptation de Cinquante nuances de Grey, dont j’avais lu le livre à sa sortie, en anglais.

En guise de préambule, histoire de ne plus trop y revenir par la suite: j’ai détesté le roman. Je l’ai trouvé maladroit, vulgaire, misogyne, extrêmement répétitif et épouvantablement rédigé. Il présente sous un jour glamour une relation dysfonctionnelle, qui heurte mes convictions sur pas mal de points. Son seul mérite a été de combler un vide éditorial et d’être accrocheur, à la Twilight (tiens donc!), sur les cent premières pages.

Je suis allée au cinéma pour la même raison que j’avais acheté le livre: les phénomènes d’une telle ampleur éveillent ma curiosité… et mon esprit critique. Pourtant, contrairement à une majorité de blogueurs, je ne trouve pas que tout soit à jeter dans cette version grand écran.

10455924_715418948529562_5697386613138252932_n

Prenons les éléments dans le bon ordre: en premier lieu, quand une adaptation sort au cinéma, les lecteurs se déchirent autour du choix des acteurs. Pour ma part, j’ai trouvé les deux lead particulièrement bien choisis. En réalité, si je n’avais aucun doute sur Dakota Johnson, j’étais plus dubitative au sujet de Jamie Dornan… Mais au final, il m’a semblé plutôt convaincant avec ses œillades lourdes de sens – et son art de porter un costume hors de prix, aussi, je l’admets.

Quant à leur jeu, sans être d’une qualité hors du commun, je l’ai trouvé très correct – commentaire à ajuster lorsque j’aurai vu le film en version originale, car l’accent américain de Jamie Dorman semble en faire sourire plus d’un. Dakota Johnson incarne parfaitement la cruche mal dégrossie, qui ne comprend pas où elle met les pieds et ne se méfie de rien.

fifty-shades-grey

En ce qui concerne la mise en scène, elle correspond exactement à ce que j’en espérais: des images sans prises de risque mais d’une esthétique irréprochable. Le côté clip vidéo (très perceptible dans une scène en particulier), qui peut me déranger quelquefois, se prête cette fois au genre. Le jeu sur les couleurs n’est pas non plus dépourvu d’intérêt. Sam Taylor-Wood se distingue, pour le coup, très nettement de Twilight et de son univers adolescent: le Seattle glacé de Christian Grey ne laisse aucune part au désordre, c’est un monde très adulte et austère, où rien ne dépasse.

J’ai également beaucoup apprécié la soundtrack, ce qui n’est pas très étonnant puisqu’elle est orchestrée par Danny Elfman. Les chansons choisies contribuent à l’atmosphère particulière du film et, outre celles de Beyoncé, les contributions de The Weeknd et Sia sont d’excellents morceaux que je ne me lasse pas de réécouter.

Il ne me reste plus qu’à aborder le scénario… Et pour le coup, on retombe dans le même schéma que le roman: la première heure nous tient en haleine, et la deuxième semble répéter en boucle les mêmes conversations, au sujet des mêmes impasses. L’ennui s’installe. Anastasia est insupportable de niaiserie ; Christian, au lieu de se révéler plus humain, se mue en une sorte de sociopathe complètement hermétique, et on se demande bien où sont passés les personnages secondaires. Sérieusement, la maman d’Ana, tu attends quoi pour réagir?

Fifty Shades of Grey

En conclusion, à titre personnel, j’ai préféré le film au livre, pour ses images soignées et son aspect distrayant. J’ai ri à plusieurs reprises – peut-être pas aux moments attendus, mais qu’importe.  Est-ce que je verrai la suite? Peut-être pas au prix du billet de cinéma, mais qui sait?

sclingerman-timestandstill-swirl

Publicités

3 réflexions sur “[Aime] Fifty shades of Grey – le film

  1. Je suis tout à fait d’accord avec toi pour le livre que j’ai trèèèèès vite abandonné, pffff! Du coup j’avoue que je n’ai pas très envie d’aller voir le film, mais qui sait…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s