[Lis] Le secret de la manufacture de chaussettes inusables, Annie Barrows

Adaline Bowman (Blake Lively) in a scene from THE AGE OF ADALINE, directed by Lee Toland Krieger. In cinemas April 16, 2015. An Entertainment One Films release. For more information contact Claire Fromm: cfromm@entonegroup.com

Bonsoir, chers lecteurs! Je vous propose aujourd’hui une note de lecture consacrée à mon coup de cœur de la rentrée. Ne vous laissez pas décourager par son titre français à rallonge: ce roman est tout bonnement extraordinaire!

*

Ete 1938. Layla Beck, jeune citadine fortunée, refuse le riche parti que son père lui a choisi et se voit contrainte, pour la première fois de sa vie, de travailler. Recrutée au sein d’une agence gouvernementale, elle se rend à Macedonia pour y écrire un livre de commande sur cette petite ville.
L’été s’annonce mortellement ennuyeux… jusqu’à ce qu’elle tombe sous le charme de l’excentrique famille Romeyn chez qui elle séjourne. 
De soupçons en révélations, Layla va changer à jamais l’existence des membres de la communauté, et mettre au jour vérités enfouies et blessures mal cicatrisées.

*

Si le nom d’Annie Barrows ne vous est pas inconnu, c’est certainement en raison de son incontournable best seller, Le Cercle littéraire des amateurs d’épluchures de patates, co-écrit avec sa tante et sorti en 2008.  Je garde un souvenir impérissable de ce récit à l’atmosphère vintage et aux personnages inoubliables. La barre était donc placée très haut au moment de découvrir ce second roman… Et, vous vous en doutez désormais, je n’ai pas été déçue!

*

Le secret de la manufacture – dont je préfère mille fois le titre anglais, The truth according to us – s’ancre dans un contexte historique bien particulier, puisqu’il se déroule dans l’entre-deux guerres, lors de la Grande Dépression. Son cadre géographique, quant à lui, est purement fictionnel: en effet, la bourgade de Macedonia, en Virginie Occidentale, n’existe que dans l’imagination de l’auteur!

Cela m’a surprise, tant ses habitants, ses petits commerces et ses curiosités naturelles la font paraître résolument authentique. C’est par l’intermédiaire du personnage de Layla, fraîchement envoyée en mission sur place, que nous découvrons le passé historique de la ville ainsi que ses grandes familles. Si certaines ont conservé, malgré la Dépression, leur prestige d’antan, d’autres semblent souffrir davantage de ces tragiques événements. C’est le cas des Romeyn, chez qui Layla prend pension.

Age-Adaline-Pictures

Tout comme cette dernière, le lecteur se prend rapidement d’affection pour cette fantasque tribu, qui vit pratiquement en permanence sous le même toit. Willa, dont la voix nous guide par intermittence, est une fillette brillante et curieuse, qui souffre des absences de son père, l’insaisissable Félix.  Elle se met à le suivre à la trace, sans autre intention que celle de se rapprocher de lui… et sans aucune conscience des conséquences.

Elle est élevée par sa tante, Jottie, personnage attachant et peu conventionnel, qui tente de surmonter une inconsolable peine de cœur pour fournir un foyer stable et heureux à Willa et à sa soeur, Bird. Jottie est secondée dans cette vaste tâche par les jumelles, Mae et Minerva, et par son second frère, le raisonnable Emmett.

Si la famille est soudée, fusionnelle, son équilibre est mis en péril par de lourds secrets qui menacent de voir le jour… L’amour que ses membres se portent aura-t-il raison des blessures du passé?

*

Je vous conseille vivement cette lecture, qui m’a charmée par ses personnages pleins d’esprit, son humour subtil et son irrésistible charme à l’ancienne!

 

sclingerman-timestandstill-swirl

 

 

 

Publicités

3 réflexions sur “[Lis] Le secret de la manufacture de chaussettes inusables, Annie Barrows

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s