[Lis] Le vol des aigrettes, Sue Monk Kidd

kx2e7PO

Bonsoir à tous! Cela fait déjà deux bonnes semaines que j’ai terminé ce joli roman… et, si l’on prend en considération ma modeste mémoire, il devient désormais urgent de vous en toucher quelques mots ici! Ne perdons pas un seul instant: place à la quatrième de couverture!

vol

A une époque de ma vie où j’étais avant tout l’épouse de Hugh et la mère de Dee, l’une de ces femmes pas ambiguës pour deux sous, n’ayant aucune envie de troubler l’ordre du monde, je suis tombée amoureuse d’un moine bénédictin…

Ainsi commence l’histoire de Jessie, qui voit sa vie bouleversée à quarante-deux ans, en retournant sur l’île de son enfance, au large de la Caroline du Sud.

Après Le Secret des abeilles, son incroyable best-seller qui s’est vendu à plus de cinq millions d’exemplaires aux États-Unis, Sue Monk Kidd décrit dans ce beau roman les désirs d’une femme qui doute, nous révélant ainsi le véritable sens de l’amour, la tentation du risque, et le pouvoir du pardon.

Ce qui m’a donné envie de découvrir ce titre, ce n’est d’abord pas son résumé – pourtant attirant -, ni même sa très jolie illustration de couverture, mais bien son auteur. Paradoxalement, je n’avais encore rien lu de Sue Monk Kidd, mais je gardais un souvenir émerveillé de l’adaptation cinématographique de son best-seller, Le secret des abeilles.

Tomber par hasard sur ce roman me donnait dès lors l’occasion de rattraper le temps perdu! C’est donc à peine si je l’ai feuilleté avant de me décider à l’emporter. Bien souvent, ce genre d’achat impulsif se solde par une déception… Cette fois, c’est fort heureusement l’inverse qui s’est produit!

Ma première agréable surprise fut de découvrir que le titre original – The Mermaid Chair – évoquait l’une de mes créatures mythiques favorites, la sirène. En étant plus attentive, je me serais aperçue que la couverture y faisait déjà allusion. En effet, le personnage de la sirène et son élément naturel, l’eau, servent en quelque sorte de fil rouge au récit que nous raconte Jessie, sur le ton de la confidence.

2620535740_8a346fa5f7

Lorsque débute le roman, notre héroïne se trouve prise au piège d’une existence monotone, qu’elle a le sentiment de ne pas avoir réellement choisie. Sous des dehors de vie de famille idéale, la soif de nouveaux horizons qui l’étreint se fait ressentir de manière de plus en plus pressante.

Une première prise de conscience survient avec le départ de sa fille unique pour l’université… mais c’est lorsqu’elle reçoit d’inquiétantes nouvelles de sa mère, Nelle, que Jessie décide véritablement de prendre, seule, son envol et de rejoindre sa terre natale.

Nous embarquons avec elle sur un ferry en direction de l’Île aux Aigrettes, un lieu hors du temps où les habitants, appelés les « binyas », se déplacent en voiturette de golf. Nous y faisons la connaissance de personnages attachants, comme Kat, amie fidèle de Nelle et mère de Benne, seule insulaire capable de communiquer avec son éternelle mascotte, un labrador noir qui accueille joyeusement les touristes à l’embarcadère.

C’est dans ce paysage idyllique, où se mêlent folklore local et croyances anciennes, qu’un lourd secret de famille refait surface. Jessie devra lever le voile sur ce mystère pour guérir des blessures du passé et, enfin, se reconstruire. Sa rencontre avec le Frère Thomas, intrigué lui aussi par cette énigme mystique et par l’histoire de la sirène Asénora devenue sainte patronne des lieux, la mettra sur la voie…

J’ai été charmée par cet ouvrage, que j’ai lu en seulement quelques jours. Sue Monk Kidd nous dépeint avec nuance le parcours d’une femme qui aurait tout pour être heureuse, mais qui souffre du manque de réponses aux questions qui la hantent depuis l’enfance.

J’y ai retrouvé un esprit proche des romans de Fannie Flagg, caractérisés par une légèreté apparente qui masque des questions identitaires et relationnelles plus profondes. Le vol des Aigrettes  a été adapté en téléfilm sous le titre de La légende de Sérenna… Si j’ai l’opportunité de le regarder, je vous ferai immanquablement part de mes impressions!

sclingerman-timestandstill-swirl

Publicités

Une réflexion sur “[Lis] Le vol des aigrettes, Sue Monk Kidd

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s