[Lis] Sweet Mama’s Café, Elaine Hussey

1

Bonjour à tous! Aujourd’hui, je remonte le temps afin de vous parler d’une lecture qui n’est pas ma dernière en date, mais que j’avais néanmoins envie de mettre à l’honneur sur le blog. Il s’agit de Sweet Mama’s Café, d’Elaine Hussey.

sweet

1969, Biloxi.
Le Sweet Mama’s Café. C’est là qu’on peut déguster le meilleur cobbler du Mississippi, cette délicieuse pâtisserie que Sweet Mama, soixante-quinze ans, confectionne depuis cinq décennies. C’est là aussi que vit Sis Blake, auprès de la figure lumineuse et protectrice de sa grand-mère. Un endroit où la jeune femme peut oublier la dureté de la vie, et les responsabilités qui pèsent sur ses épaules depuis ses quatorze ans, depuis la mort de ses parents.
Jusqu’au jour où Sis fait une découverte bouleversante, dans le jardin de Sweet Mama… Pour percer ce mystère et découvrir ce qui est arrivé bien des années plus tôt, elle va devoir plonger dans le passé de sa famille, et arracher au silence les secrets qu’on lui a cachés.

Si vous connaissez mes goûts littéraires, vous comprendrez aisément que ce roman ne pouvait qu’atterrir entre mes mains : il propose en effet une combinaison gagnante de tous les critères susceptibles de me séduire! Mais, comme pour le cobbler, encore fallait-il que ces ingrédients soient dosés avec subtilité, histoire d’éviter l’écœurement…

sutton-foster-2015

Ce qui m’a attirée vers ce titre, en premier lieu, c’est son cadre. C’est l’un de mes péchés mignons de lectrice: je suis incapable de résister à une bonne histoire se déroulant dans le sud des Etats-Unis! Elaine Hussey, qui  a grandi dans une ferme du Mississippi, décrit avec talent sa région natale, où l’arme de prédilection contre l’étouffante chaleur n’est autre qu’un grand pichet de thé glacé bien sucré.

En dépit de son charme évident, Biloxi ne se réduit pas à un décor de carte postale. Cette station balnéaire aux façades colorées est sujette aux tempêtes et aux ouragans les plus violents. Ces conditions climatiques entrent en résonance avec le moment charnière de l’existence où se trouve les protagonistes du roman. Pour chacun d’eux, un coup de tonnerre semble imminent. Reste à savoir s’il sera salvateur ou, au contraire, s’il dévastera tout sur son passage…

sutton-foster-2015-5-620x360

Ce sont justement les personnages qui contribuent, selon moi, à la magie de l’ouvrage. Sis, comme l’indique son surnom, incarne la grande sœur responsable qui veille sur ses proches et les protège jalousement, quel que soit leur âge. Emily, de dix ans sa cadette, est d’un naturel plus insouciant et fleur bleue. C’est elle qui a repris la cuisine du café, depuis que l’état de santé de sa grand-mère décline et que sa mémoire se fait chaque jour plus défaillante.

Sweet Mama peut, fort heureusement, compter sur la sympathique Beulah, son amie et alliée de toujours. Mais l’amour et la bienveillance dont ces femmes font preuve suffiront-ils à guérir Jim de ses blessures physiques et psychiques, alors qu’il vient tout juste de rentrer du Vietnam? Ensemble, parviendront-ils à triompher de l’adversité et à tirer un trait sur un passé aussi secret que douloureux?

En conclusion, si les personnages touchants et la force des relations familiales vous intéressent, je vous recommande vivement ce roman!

sclingerman-timestandstill-swirl

Publicités

2 réflexions sur “[Lis] Sweet Mama’s Café, Elaine Hussey

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s