[Lis] Everything Everything, Nicola Yoon

cmag2

Bonjour, chers lecteurs! Je vous propose aujourd’hui une nouvelle note de lecture, dédiée à un grand succès éditorial: Everything Everything, premier roman de Nicola Yoon.

everything

Ma maladie est aussi rare que célèbre, mais vous la connaissez sans doute sous le nom de « maladie de l’enfant-bulle ». En gros, je suis allergique au monde. Je viens d’avoir dix-huit ans, et je n’ai jamais mis un pied dehors.

Un jour, un camion de déménagement arrive. Je regarde par la fenêtre et je le vois. Le fils des nouveaux voisins est grand, mince et habillé tout en noir. Il remarque que je l’observe, et nos yeux se croisent pour la première fois.

Dans la vie, on ne peut pas tout prévoir, mais on peut prévoir certaines choses. Par exemple, je vais certainement tomber amoureuse de lui. Et ce sera certainement un désastre.

Au moment d’acheter ce livre, je sais seulement deux choses à son propos: la première est que les blogueuses littéraires en sont folles. Un indice indéniable réside dans l’omniprésence de sa jolie couverture sur mon fil Instagram des dernières semaines! La seconde est que, bien que j’ignore parfaitement le sujet dont il traite, il devient très difficile de résister à l’appel de ses sirènes. Je m’empare donc de cet ouvrage, le place immédiatement au sommet de ma pile… et le dévore en à peine trois jours.

Pourtant, à l’issue de cette lecture, mon sentiment général n’est pas aussi enthousiaste que je l’aurais cru. Ce roman ne sera pas un coup de cœur pour moi, même s’il m’a fait passer un agréable moment.

J’ai, d’une part, beaucoup apprécié sa construction et sa mise en page, qui fait alterner des chapitres de longueur traditionnelle à des formes plus brèves, comme des pensées instantanées, semées par la narratrice. Des dessins, des mémos, des transcriptions de discussions en ligne, sont également intégrés au récit et contribuent à la création d’une atmosphère particulière, d’un rythme propre, qui maintiennent l’intérêt du lecteur en éveil.

cmag

Le style de l’auteur est, à mes yeux, l’autre qualité majeure du roman. Par son ton, d’une modernité toute poétique, Nicola Yoon offre une voix très personnelle à Maddy, dont nous nous faisons rapidement un portrait précis: jeune adulte rêveuse, elle doit sa grande imagination à son enfance passée le nez dans les livres et à la réclusion dans laquelle sa maladie la confine.

Pourtant, cette héroïne, qui avait a priori tout pour me plaire, est à l’origine de ma déception. J’ai éprouvé des difficultés à comprendre certaines de ses décisions, je l’ai trouvée inconstante, inconséquente. Si, à la réflexion, je peux attribuer ses mauvais choix à sa méconnaissance des autres et du monde, l’impression que j’ai éprouvée durant la lecture s’apparentait plutôt à un agacement croissant!

Malgré tout, j’ai réellement apprécié l’univers imaginé par l’auteur et l’originalité de sa proposition, et je dois bien admettre que je me suis retrouvée captivée par cette intrigue dont j’ai voulu connaître sans attendre le dénouement. Everything Everything est une lecture imparfaite mais qui me laissera néanmoins un joli souvenir.

sclingerman-timestandstill-swirl

Publicités

[Lis] Sweet Mama’s Café, Elaine Hussey

1

Bonjour à tous! Aujourd’hui, je remonte le temps afin de vous parler d’une lecture qui n’est pas ma dernière en date, mais que j’avais néanmoins envie de mettre à l’honneur sur le blog. Il s’agit de Sweet Mama’s Café, d’Elaine Hussey.

sweet

1969, Biloxi.
Le Sweet Mama’s Café. C’est là qu’on peut déguster le meilleur cobbler du Mississippi, cette délicieuse pâtisserie que Sweet Mama, soixante-quinze ans, confectionne depuis cinq décennies. C’est là aussi que vit Sis Blake, auprès de la figure lumineuse et protectrice de sa grand-mère. Un endroit où la jeune femme peut oublier la dureté de la vie, et les responsabilités qui pèsent sur ses épaules depuis ses quatorze ans, depuis la mort de ses parents.
Jusqu’au jour où Sis fait une découverte bouleversante, dans le jardin de Sweet Mama… Pour percer ce mystère et découvrir ce qui est arrivé bien des années plus tôt, elle va devoir plonger dans le passé de sa famille, et arracher au silence les secrets qu’on lui a cachés.

Si vous connaissez mes goûts littéraires, vous comprendrez aisément que ce roman ne pouvait qu’atterrir entre mes mains : il propose en effet une combinaison gagnante de tous les critères susceptibles de me séduire! Mais, comme pour le cobbler, encore fallait-il que ces ingrédients soient dosés avec subtilité, histoire d’éviter l’écœurement…

sutton-foster-2015

Ce qui m’a attirée vers ce titre, en premier lieu, c’est son cadre. C’est l’un de mes péchés mignons de lectrice: je suis incapable de résister à une bonne histoire se déroulant dans le sud des Etats-Unis! Elaine Hussey, qui  a grandi dans une ferme du Mississippi, décrit avec talent sa région natale, où l’arme de prédilection contre l’étouffante chaleur n’est autre qu’un grand pichet de thé glacé bien sucré.

En dépit de son charme évident, Biloxi ne se réduit pas à un décor de carte postale. Cette station balnéaire aux façades colorées est sujette aux tempêtes et aux ouragans les plus violents. Ces conditions climatiques entrent en résonance avec le moment charnière de l’existence où se trouve les protagonistes du roman. Pour chacun d’eux, un coup de tonnerre semble imminent. Reste à savoir s’il sera salvateur ou, au contraire, s’il dévastera tout sur son passage…

sutton-foster-2015-5-620x360

Ce sont justement les personnages qui contribuent, selon moi, à la magie de l’ouvrage. Sis, comme l’indique son surnom, incarne la grande sœur responsable qui veille sur ses proches et les protège jalousement, quel que soit leur âge. Emily, de dix ans sa cadette, est d’un naturel plus insouciant et fleur bleue. C’est elle qui a repris la cuisine du café, depuis que l’état de santé de sa grand-mère décline et que sa mémoire se fait chaque jour plus défaillante.

Sweet Mama peut, fort heureusement, compter sur la sympathique Beulah, son amie et alliée de toujours. Mais l’amour et la bienveillance dont ces femmes font preuve suffiront-ils à guérir Jim de ses blessures physiques et psychiques, alors qu’il vient tout juste de rentrer du Vietnam? Ensemble, parviendront-ils à triompher de l’adversité et à tirer un trait sur un passé aussi secret que douloureux?

En conclusion, si les personnages touchants et la force des relations familiales vous intéressent, je vous recommande vivement ce roman!

sclingerman-timestandstill-swirl