[Mange] Mon avis sur… Bloempot, cantine flamande (Lille)

L'entrée discrète du Bloempot

L’entrée discrète du Bloempot

Bonjour à tous! Cela fait bien longtemps que je n’ai plus écrit d’article dans cette catégorie, et pourtant, j’ai eu quelques chouettes expériences culinaires que j’ai envie de partager avec vous. L’idée est toujours la même: vous faire part de mon opinion sur un restaurant, en m’interrogeant plus particulièrement sur l’accueil réservé aux végétariens.

*

C’est dans cette perspective que je vous parle aujourd’hui du Bloempot!

*

Le Bloempot est un établissement récemment ouvert par Florent Ladeyn et Kevin Rolland. Si ce premier nom vous dit quelque chose, c’est tout simplement parce que Florent n’est autre que le finaliste de Top Chef, saison 4. Pour ne rien vous cacher, je suis assez fan de l’émission (ce qui pourrait sembler relativement contradictoire avec mon végétarisme, j’imagine) alors quand j’ai appris que mon candidat favori ouvrait une cantine axée sur les produits locaux à Lille, j’ai immédiatement guetté l’ouverture des réservations.

Ambiance rustique et cuisine ouverte

Ambiance rustique et cuisine ouverte

Car oui, il vaut mieux s’y prendre tôt pour obtenir une table au Bloempot (même si le système de réservation permet apparemment quelques arrivées inopinées) tant le succès est au rendez-vous. En passant la porte du restaurant, on comprend d’ailleurs vite pourquoi: la décoration est épurée mais pleine de caractère, l’ambiance est archi conviviale et si j’étais un peu intimidée la première fois, je me suis vite retrouvée à blaguer avec notre serveur! Et surtout, grâce à la cuisine ouverte, on sent immédiatement d’appétissantes odeurs de cuisson qui donnent l’eau à la bouche!

La formule est simple et efficace: entrée, plat, dessert pour 25 euro, avec une boisson comprise. Pas de carte ni de choix, juste la sélection du jour. Inutile de vous dire que le rapport qualité-prix est tout bonnement imbattable.

Sorbet de lait, ganache au chocolat, noisettes torréfiées

Sorbet de lait, ganache au chocolat, noisettes torréfiées

Cette façon d’opérer, bien que mettant en avant la fraîcheur des aliments et le respect des saisons, m’effrayait un peu: je craignais, en effet, que le végétarisme ne soit pas compatible avec une telle optique. Toutefois, le formulaire de réservation en ligne permettant d’indiquer un commentaire, j’avais inscrit cette information me concernant, en espérant que cela soit transmis au chef. Je ne suis pas sûre que ce soit le cas, mais peu importe car cela n’a jamais posé le moindre problème. J’explique ce que je mange et ce que je ne mange pas en arrivant et ma particularité est prise en compte sans haussement de sourcils ni exaspération, mais avec le sourire et en toute décontraction. Un excellent point!

Déclinaison de betteraves

Déclinaison de betteraves

Il est à noter que l’entrée est d’ailleurs généralement végétarienne, ou peut le devenir très facilement. En plat principal, je reçois tout simplement les différents accompagnements en plus grande quantité, et l’aspect varié des cuissons et des textures suffit à rendre l’assiette parfaite à mes yeux!

Ultime précision: le service est très rapide, mais non expédié. Le dressage est superbe et on prend vraiment le temps de nous expliquer chaque plat dans le détail.

Fenouil, céleri et jeunes pousses

Fenouil, céleri et jeunes pousses

J’ai eu la chance de rencontrer Florent et de discuter avec lui et j’ai été épatée par sa gentillesse et sa disponibilité. Loin de se reposer sur ses lauriers de chef étoilé, il souhaitait réellement savoir si le repas nous avait plu! Notre réponse a été unanime!

*

En conclusion, vous l’aurez compris: le Bloempot est devenu une adresse absolument incontournable pour moi! Avec son atmosphère détendue et amicale, sa cuisine inventive et pleine de saveurs, la cantine flamande de Florent et Kevin m’a tout simplement enchantée. Je n’ai qu’une hâte: y retourner!

Publicités

[Mange] Mon avis sur… Hopdog, Rue des Fripiers (Bruxelles)

hop1

Bonjour à tous! Après le retour des articles beauté, je vous propose ce matin une nouvelle note dans la série « Mon avis sur… ». Cette fois, je me suis rendue dans un fast food bruxellois appelé Hopdog.

Très bien situé, dans la rue des Fripiers (vous voyez, juste à côté de Lush!), ce très petit restaurant m’attirait depuis longtemps grâce à son logo adorable, sa cuisine ouverte, et l’originalité de son concept, centré sur les hot dogs. Quelle n’a pas été ma surprise quand j’ai appris, au détour d’un article de presse, qu’ils proposaient une option végétarienne! Il fallait absolument que je teste cela, et au plus vite!

hop2

C’est lors d’une journée shopping que j’ai enfin pu me rendre chez Hopdog, et j’ai été très contente de m’apercevoir qu’ils servent dès 11h. Ca peut paraître anecdotique, mais il se trouve que j’étais dans le coin un peu tôt, et j’ai donc apprécié de ne pas devoir revenir sur mes pas pour y manger à partir de midi seulement.

L’intérieur du restaurant m’a beaucoup plu, j’ai particulièrement été intéressée par les explications relatives aux valeurs de l’entreprise, qui mise sur l’originalité des recettes mais aussi sur le local, le frais, le sain et le maison. Les boissons sont bio, les emballages, recyclés et biodégradables.

hop3

Mais qu’en est-il du goût? Nous avons testé deux hot dogs différents: le Crispy Barbecue et le Sweet Honey. En effet, contrairement à ce que le menu pourrait laisser entendre, la saucisse végétarienne peut s’intégrer dans n’importe quelle recette proposée!

Et tant mieux, car c’était vraiment délicieux. Savoureux mais pas écoeurant, un grand hot dog convient parfaitement pour un repas (j’imagine qu’un petit correspond plutôt à un snack). Bien sûr, la sauce dégouline et on en a plein les doigts, mais ça fait partie du plaisir de la street food!

hop4

Je me suis régalée, j’y retournerai et je vous le recommande vivement!

*

[Mange] Mon avis sur… la cuisine grecque!

acropole

Bonjour à tous! Me voici revenue de mon très beau séjour en Grèce. J’ai eu le bonheur de visiter Athènes, Loutraki, Corinthe, Mycènes, Epidaure, mais également la Crète, avec Cnossos, Réthymnon, Héraklion, Fodele et La Canée. Les paysages ensoleillés, les charmantes ruelles et, bien évidemment, les sites archéologiques ainsi que leurs musées m’ont éblouie… Je n’ai pas étudié l’histoire de l’art pour rien!

Mais je dois vous confier que si j’y avais mal mangé, je serais malgré tout revenue un peu déçue de ce périple culturel. Fort heureusement, cela n’a pas été le cas. Bien au contraire, j’ai été enchantée par mes expériences culinaires, et par l’accueil réservé à mon régime alimentaire.

En effet, à chaque arrivée dans un restaurant, j’allais me présenter en expliquant que j’étais végétarienne et ma demande a toujours été particulièrement bien reçue, les restaurateurs me répondant « no problem » avec le sourire, sans même aborder la question du poisson. Simple, efficace et sympathique. Les végétariens comprendront à quel point cela a été rassurant pour moi, qui craignais un peu de vivre dans l’angoisse du prochain repas!

Dans un premier temps, je m’en suis tenue à des plats, disons, internationaux, comme des pâtes sauce napolitaine. Mais quand j’ai pris conscience de la large part réservée aux légumes dans l’alimentation grecque, je me suis lancée à la découverte de ces spécialités… Et je me suis régalée! Extraits choisis!

La célèbre salade grecque (feta, concombres, tomates, oignons rouges, olives) ou Horiatiki

La célèbre salade grecque (feta, concombres, tomates, oignons rouges, olives) ou Horiatiki

Mélange de légumes (aubergines grillées, poivrons, courgettes, pommes de terre, huile d'olive) ou Briam

Mélange de légumes (aubergines grillées, poivrons, courgettes, pommes de terre, huile d’olive) ou Briam

Tomates et poivron vert farcis au riz ou Yemista

Tomates et poivron vert farcis au riz ou Yemista

Croquette aux trois fromages

Croquette aux trois fromages

Champignons grillés

Champignons grillés

Haricots préparés à la sauce tomate ou Gigandes plaki

Haricots préparés à la sauce tomate ou Gigandes plaki

Pitta sans viande (pain pitta, fromage frais, haricots rouges)

Pitta sans viande (pain pitta, fromage frais, haricots rouges)

En dessert, une grosse part de Galaktoboúreko

En dessert, une grosse part du dessert traditionnel crétois, le Galaktoboúreko

Pudding au jus de raisin et gâteau de semoule à la cannelle ou Halva

Pudding au jus de raisin et gâteau de semoule à la cannelle ou Halva

Biscuit au chocolat et glace nappée de confiture de rose

Biscuit au chocolat et glace nappée de confiture de rose

Je pourrais encore vous parler de tzatziki, de confiture de bergamote, de feuilles de vigne farcies… Mais je vous laisse découvrir cela par vous-mêmes, vous ne le regretterez pas!

[Mange] Mon avis sur… La table de Nédonchel

la table de nedonchel

Bonjour à tous et à toutes! Comme promis, voici mon premier article consacré à un restaurant, et même à une table d’hôtes pour être plus précise. Il s’agit de La table de Nédonchel, un petit établissement tenu par une mère et sa fille, qui se situe dans la ville de Tournai, en Belgique.

*

Cette table d’hôtes est assez difficile à localiser, elle se trouve sur une petite place qui est à la fois tout à fait centrale et très peu fréquentée. Autrement dit, ce n’est pas un lieu sur lequel on risque de tomber par hasard, il est nécessaire de le connaître avant de s’y rendre et ça tombe plutôt bien car il vaut de toute façon mieux réserver.

la table de nedonchel 2

Les suggestions du jour

La particularité de cette adresse est que la carte, laissant la part belle aux produits frais et de saison, change chaque jour. Le menu que l’on reçoit est d’ailleurs daté. Le choix est dès lors réduit, mais ne croyez pas que cela a facilité ma décision, car tout me faisait envie.

Chaussons au fromage de chèvre, à la poire et au miel

Chaussons au fromage de chèvre, à la poire et au miel

Il est exceptionnel de trouver autant de propositions végétariennes parmi les plats, surtout quand le nombre en est aussi restreint.  Et surtout lorsque je songe à certaines cartes à rallonge, où une simple salade est parfois ma seule option…!  La Table de Nédonchel semble avoir compris que la cuisine n’a pas besoin d’être systématiquement riche en viande ou en poisson pour trouver son public, et c’est tant mieux!

En accompagnement, une salade aux pommes et aux pignons

En accompagnement, une salade aux pommes et aux pignons

Je recommanderais cette adresse aux personnes qui ont un peu de temps devant elle, et non à celles qui recherchent un lunch vite fait pour leur pause de midi.

Un plat non végétarien: pâtes aux grandes crevettes, piment et gingembre

Un plat non végétarien: pâtes aux grandes crevettes, piment et gingembre

J’ai vécu mon repas comme une expérience très apaisante, où j’ai pris le temps de m’imprégner de l’agréable atmosphère des lieux. La localisation, au calme, et la décoration, simple mais de bon goût, aident indéniablement, sur ce point.

En dessert: la pyramide au chocolat blanc et aux framboises

En dessert: la pyramide au chocolat blanc et aux framboises

En conclusion, La Table de Nédonchel est une très belle découverte, et j’ai déjà hâte d’y retourner!

*

[Mange] Une nouvelle catégorie fait son apparition: « Mon avis sur… »

af-se01

Avec cet article, j’inaugure une nouvelle catégorie sur le blog, composée d’avis sur les restaurants où j’ai l’occasion de me rendre. Mon angle d’approche se veut assez général, mais j’aborderai toutefois systématiquement la question de l’accueil réservé aux végétariens.

C’est une interrogation qui revient assez régulièrement quand j’évoque mon mode de vie: comment fais-tu pour manger à l’extérieur? Et bien, sachez que la réussite d’un repas végétarien au restaurant tient à plusieurs facteurs, et qu’il y a des démarches toutes simples qui permettent d’optimiser ses chances de passer un excellent moment, sans avoir à s’inquiéter un seul instant.

*

Tout d’abord, le choix de l’adresse est important. Si je le peux, je m’en tiens généralement à des restaurants que je connais – mais ce n’est pas très amusant – ou dont je peux consulter la carte en ligne. La plupart des cuisines ont des suggestions qui me conviennent, même si certaines sont nettement plus satisfaisantes que d’autres. Les spécialités italiennes et asiatiques ne posent généralement aucun problème. Par contre, lors de mes voyages en Allemagne et en Autriche, cela s’est avéré bien plus compliqué.

Quand je suis invitée, et que je me retrouve dans un grill, par exemple, j’opte (même si ce n’est pas ce que je préfère) pour une salade composée, à laquelle j’ajoute toujours un accompagnement de pommes de terre, histoire de ne pas rester sur ma faim. Je déteste passer pour l’invitée au régime ou la rabat-joie de service, et j’ai beaucoup d’appétit, alors de simples crudités ne me suffisent pas.

Les restaurants qui me réservent le plus de surprises sont ceux dits « gastronomiques ». Plus axés sur la cuisine de tradition française, ils présentent bien souvent une carte des viandes et une des poissons, avec des plats centrés sur ces aliments et donc rarement adaptables à mon végétarisme. Dans ce cas-là, une seule solution: téléphoner au préalable, en expliquant clairement ce que je mange et ce que je ne mange pas. Je n’hésite pas à lancer des pistes, suggérant par exemple un risotto aux champignons ou des pâtes aux légumes, surtout quand je sais que des plats ressemblants sont servis dans l’établissement concerné. La plupart des chefs y voient un défi intéressant et je reçois alors des assiettes absolument incroyables (c’est l’aspect bonne surprise). Il m’est cependant arrivé d’avoir affaire à un cuisinier têtu, et c’est ainsi qu’un jour de Noël, j’ai vu arriver un bol de salade verte, juste lavée, sans sauce, ni la moindre garniture (c’est la mauvaise surprise).  L’important est de rester sympathique mais ferme, et de faire comprendre qu’un végétarien n’est pas un herbivore ou un gréviste de la faim, et qu’il a droit à un plat digne de ce nom, surtout quand il s’est annoncé.

*

Je compte, à l’avenir, évoquer des restaurants de tout type, en Belgique et à l’étranger, afin de vous faire connaître de chouettes adresses, que vous soyez ou non végétarien!

A bientôt pour mon premier avis!

*